La Génération Z, plus encline que toutes les autres générations à découvrir des marques grâce aux influenceurs

Ecrit par

Sur les réseaux sociaux, à chaque génération ses pratiques ! C'est ce que montrent bien deux études récemment signées par GlobalWebIndex et Comscore : les générations Y et Z n'ont pas les mêmes habitudes.

En 2019, pour toucher la jeune génération, c'est presque incontournable, il faut aujourd'hui miser sur le marketing d'influence. Quand on sait que 8 jeunes sur 10 déclarent se laisser influencer dans leur consommation par des influenceurs, on comprend bien à quel point le marketing d'influence représente un enjeu de taille, même à l'heure où certains se méfient davantage des influenceurs. Il y a quelques jours, la rédaction d'Air of melty vous dévoilait 4 conseils pour optimiser votre campagne de marketing d'influence. Aujourd'hui, c'est le résultat d'une étude menée par GlobalWebIndex que nous voulions partager avec vous. Celle-ci révèle que la Génération Z est plus encline que toute autre génération à découvrir des nouvelles marques grâce à des influenceurs. En pratique, les Z sont 1,5 fois plus enclins que la moyenne à suivre des vloggers sur les réseaux sociaux et 1,4 fois plus enclins à déclarer utiliser les réseaux sociaux pour suivre leurs célébrités préférées. En cela, les jeunes sont 1,25 fois plus enclins à découvrir de nouvelles marques et de nouveaux produits mis en avant par ces influenceurs et ces célébrités. Et, qu'on se le dise, ça passe aussi par Facebook !

La Génération Z, plus encline que toutes les autres générations à découvrir des marques grâce aux influenceurs
La Génération Z, plus encline que toutes les autres générations à découvrir des marques grâce aux influenceurs

Alors que les études se multiplient pour dire que les plus jeunes ne vont plus sur Facebook, l'étude menée par GlobalWebIndex révèle qu'un jeune Z sur deux a activement contribué à Facebook au cours du mois écoulé. Le réseau social est troisième en la matière, derrière YouTube et Instagram et juste devant Snapchat. En revanche, selon une étude signée Comscore, ne comptez pas sur les moins de 25 ans pour partager des contenus sur les réseaux sociaux. "Malgré le fait qu'un grand pourcentage de jeunes consomment des news sur les réseaux sociaux, la majorité n'en partagent pas". Dans les faits, aux Etats-Unis, seuls 16% des Z déclarent partager des news via les réseaux sociaux, contre 25% pour les Millennials, qui sont les plus actifs en la matière. Au Royaume-Uni, la tendance se vérifie également, avec 16% des Z qui déclarent partager des news sur Facebook et compagnie contre 23% des Y. Désormais, vous le savez donc, les plus jeunes consultent des contenus à fond...mais ils ne les partagent pas forcément !

Crédit : x