La jeune génération lance sa grève pour le climat, génération engagée

Ecrit par

Les prochains jours s'annoncent engagés pour la jeune génération ! Ce vendredi 15 mars, se déroulera une grève pour le climat. Et ce sont clairement les moins de 30 ans qui cherchent à engager toute la population française. Génération engagée et en action !

L'engagement, chez les jeunes, c'est un élément très fort en cette année 2019. Vous le savez, au quotidien, la rédaction d'Air of melty se donne pour mission de vous aider à mieux comprendre ce qui caractérise la jeune génération, pour vous permettre de mieux trouver les clés vous permettant de la toucher efficacement. Dans ce contexte, il y a peu, nous vous dévoilions quelques clés pour mieux anticiper les besoins des Millennials en 2019. Mais, surtout, nous vous expliquons depuis plusieurs mois déjà que ce qui distingue la jeune génération de ses aînés, c'est le fait qu'elle s'engage sur tous les fronts. On parle de plus en plus de l'émergence d'une génération de Philantrokids, avec des jeunes qui illustrent bien les nouvelles attentes de la jeune génération en cherchant à consommer de façon plus responsable et en s'engageant auprès de marques qui s'activent pour protéger l'environnement, comme Sodastream avec sa bouteille "She" pour la journée des droits des femmes, ou pour faire évoluer la société dans le bon sens, comme Nike l'a fait avec un spot vidéo rendant hommage aux sportives. Mais, qu'on se le dise, l'engagement de la jeune génération dépasse largement le cadre de la simple consommation. Et ce vendredi 15 mars entend bien le prouver.

À l’occasion de la grève mondiale du 15 mars, les jeunes en grève pour le climat à Paris lancent un appel général à la mobilisation "contre l’inaction face au changement climatique et à la 6e extinction de masse". Cet appel vise les collégiens, les lycéens, les étudiants et l’ensemble des citoyens. Il émane du collectif de jeunes ayant organisé les marches et actions de désobéissance à Paris depuis le 15 février. "Le monde se meurt et nous les jeunes, vos enfants, nous ne voulons pas récupérer une planète minée par les générations précédentes. (...) La planète court à la catastrophe : le climat se dérègle, les océans montent et la biodiversité, elle, s’effondre. Des millions de personnes seront et sont déjà touchées. Des guerres éclateront et des populations entières devront fuir les zones où elles ne pourront plus habiter. Partout, les incendies, les sécheresses et les inondations touchent déjà nos forets, nos cultures et nos villes, et ça va s’accélérer. Et pourtant rien ne change. Alors, nous, les jeunes, nous avons décidé d’agir nos-même pour notre avenir", explique la vidéo diffusée cette semaine pour inviter le plus grand nombre à agir.

De son côté, le #GlobalRecyclingDay, une campagne d'information et de sensibilisation née en France l'an passé sous l'impulsion du Bureau international du recyclage (BIR), a décidé de cibler plus que jamais les jeunes avec une thématique qui parle à tout un chacun pour la journée du 18 mars prochain : "Recycler dans le futur". Pour attirer les jeunes, une campagne 100% digitale a été créée en mêlant créativité et influence, avec un détournement de contenus postés sur Instagram mais aussi des messages partagés sur Twitter et sur Facebook. Enfin, le BIR prévoit de relancer le défi viral #10YearsChallenge. "Ici, l’idée est d’imaginer ce que sera notre monde dans une décennie, si nous contribuons à sa sauvegarde. Une orchestration mêlant humour, pédagogie et créativité pour s’éloigner d’un discours moralisateur qui n’a, selon la fondatrice de One Heart, l'agence en charge de la campagne, plus sa place dans les conversations digitales d’aujourd’hui", comme le révèle le site Influencia. Vous l'aurez compris, au printemps 2019, la jeune génération sera plus engagée que jamais sur le plan de l'écologie !

Crédit : X