Mobile : Prisma, l'appli qui pourrait ringardiser Instagram, fait un carton plein auprès des jeunes

Avez-vous testé Prisma ?
Ecrit par

C'est sûr, ces derniers jours, il n'y en a que pour Pokémon GO, ou presque, dans les médias. Et pourtant, une autre application connaît un véritable carton ces dernières semaines : Prisma, qui fonctionne sur le même créneau qu'Instagram, mais en promettant de réenchanter toujours plus les clichés...

Parce qu'il n'y a pas que Pokémon GO dans la vie en ce moment, on devait vous parler d'une autre application qui cartonne chaque jour un peu plus sur le mobile : Prisma. Il y a à peine un mois, Prisma, une application visant à transformer les photos en œuvres d'arts grâce à des filtres, voyait le jour. Pourtant, rien ne laissait à penser de prime abord que ce service deviendrait un véritable carton en Europe. D'une part, parce que le service en question a été lancé en Russie, pays qui crée relativement peu d'applications mondiales. D'autre part, parce que, jusqu'à la semaine dernière, Prisma n'était disponible que sur iOS. En dépit de cela, très rapidement, Prisma s'est imposé comme l'appli qui pourrait bien ringardiser Instagram auprès des jeunes. A travers 24 filtres s'inspirant des plus grands courants de peinture (Chagall, Picasso ou encore Lichtensein) mais s'inspirant aussi de certains phénomènes culturels, comme le manga ou le trait d'Hokusai, l'application réenchante véritablement les clichés du quotidien des mobinautes, en leur donnant une toute nouvelle dimension toujours plus esthétique. Et maintenant que Prisma a débarqué sur Android en début de semaine, comme nous vous en avions parlé, le phénomène peut enfin prendre tout son essor en France. La folie Prisma, c'est parti !

Prisma for Android is out! Get it right now at https://play.google.com/store/apps/details?id=com.neuralprisma #prisma

Une photo publiée par Prisma Official (@prisma) le

Comme l'expliquait la rubrique high-tech du site BFMTV il y a quelques jours, "à la différence d’Instagram, le calcul se fait en partie grâce à un réseau de neurones artificiels, des algorithmes qui fonctionnent en s’inspirant des neurones humains. Leur particularité est de pouvoir évoluer en apprenant par eux-mêmes, sans intervention humaine. Alors que les concurrents retouchent vos photos en y appliquant une couche supplémentaire, Prisma les analyse pour les redessiner". Et cela aboutit à de nouveaux clichés complètement surprenants et fascinants qui séduisent de plus en plus de mobinautes. Déjà, deux semaines après son lancement en juin dernier, l'application avait été téléchargée plus d'1,6 million de fois...au point de faire régulièrement craquer les serveurs qui permettent la modification des clichés. Aujourd'hui, juste avant le lancement de l'appli sur Android, on parlait de 10 millions de téléchargements au total sur iOS, pour quelques 400 millions de clichés retouchés. Impressionnant, non ? Et quand on sait que Prisma prévoit déjà de s'attaquer à la vidéo et à la réalité virtuelle, on se dit que Prisma n'est pas à l'abri de devenir une application aussi populaire qu'Instagram, Snapchat et compagnie aux yeux des jeunes. C'est déjà en cours !

Crédit : x