Snapchat

Snapchat : Nouveau paradis des marques de luxe ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Vous attendez quoi pour rejoindre Snapchat ?

Qu'on se le dise, si Snapchat véhicule une image de réseau social un peu déjanté qui permet aux jeunes de se lâcher, cela n'est en rien incompatible avec l'image des marques du secteur luxe. La preuve en 3 exemples qui ont bien su comment tirer profit de l'application phénomène.

Vous n'avez plus aucune excuse pour échapper au phénomène Snapchat ! Après que la dernière édition de Connected Life, l'étude de Kantar TNS, ait fait savoir que Snapchat et Instagram étaient les rois des applis sociales auprès des jeunes Français, c'est finalement l'institut Piper Jaffray qui a confirmé la tendance : Snapchat est bel et bien l'application préférée des jeunes. Ce constat repose sur des déclarations faites par la jeune génération elle-même, en révélant que la plateforme reine de l'éphémère a été utilisée au moins une fois par mois par 80% des 1 000 jeunes Américains de 16 ans interrogés. Et que, dans le même esprit, parmi les sondés, 35% déclarent qu'il s'agit de leur plateforme préférée, contre des scores beaucoup plus faibles pour Instagram et Facebook par exemple. Il y a quelques heures, nous vous proposions de faire le point sur le rapport des marques à Snapchat, au travers d'une infographie signée MDG Advertising mettant en lumière les différentes stratégies marketing menées sur la plateforme. Aujourd'hui, c'est le site Influencia qui surfe sur la tendance du moment, en s'intéressant aux stratégies des marques de luxe. Et le constat est clair : Snapchat est le nouvel incontournable du luxe. Mais encore ?

Vous attendez quoi pour rejoindre Snapchat ?

"Le succès de Snapchat auprès des générations Y et Z a rapidement incité les marques de luxe à produire des contenus adaptés à ce nouveau canal. Or, le format court et éphémère des stories, de même que les langages propres à ce réseau social conversationnel sont apparus comme des défis pour le secteur du luxe qui se repose sur une certaine distance pour générer le désir et qui capitalise sur le temps et l’héritage pour ses produits", amorce le site Influencia, pour aborder ce sujet. Un défi pourtant réussi par certains, comme en témoignent les trois exemples mis en avant aujourd'hui, à savoir Kenzo, Fendi et Jean-Paul Gaultier. Pour le premier, c'est une collaboration avec H&M qui a notamment permis à la marque de s'inviter en force sur Snapchat, au travers de la diffusion d'un diffusé en live et d'un rapprochement avec des influenceurs. Fendi, de son côté, s'est donné un autre genre de challenge : "challenger la nature éphémère de Snapchat en donnant une seconde vie aux anciens snaps via une plateforme dédiée sur leur site Internet". De quoi surfer sur l'éphémère...en misant sur une certaine longévité ! Enfin, Jean-Paul Gaultier a misé sur sa propre notoriété pour inviter les utilisateurs de Snapchat en voyage, direction l'Amérique latine. "Loin du contenu très brandé et promotionnel habituellement mis en place par les marques sur Snapchat, les stories Jean-Paul Gaultier sont informelles et centrées sur la personnalité du couturier. Un moyen de dé-guinder l'image du créateur de luxe et ainsi d'attirer les publics de jeunes consommateurs", révèle le site. Alors, vous vous lancez quand ?

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Snapchat et Instagram, roi des applis sociales auprès des jeunes, un enjeu unique pour les marques !
À lire aussi
Snapchat : Audience, publicité, opportunités, Le point sur le rapport entre marques et l'appli
À lire aussi
Snapchat : Produits, lifestyle, events, quels contenus partagés par les marques ?
Encore plus de contenus
Marketing il y a 11 heures

La jeune génération, réellement adepte de la seconde main ou non ?

Quand on parle de la jeune génération, on parle de plus en plus de son côté engagé sur tous les fronts. Alors que plusieurs études ont notamment montré ces derniers mois que les 18-30 ans s'intéressent de plus en plus à la mode durable, de nouvelles données signées Jam font le point sur le sujet.

La jeune génération, réellement adepte de la seconde main ou non ?
Snapchat : Nouveau paradis des marques de luxe ?
Pixel de tracking