Mobile

Triller, l'appli qui veut (plus que jamais) concurrencer TikTok

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 1 min
Triller, l'appli qui veut (plus que jamais) concurrencer TikTok

En cette année 2019, la rivalité entre Triller et TikTok, deux applications qui invitent les jeunes à réaliser des vidéos musicales en toute simplicité, est au plus haut. Focus sur Triller, l'appli qui monte, qui monte, qui monte.

Vous le savez certainement si vous nous lisez régulièrement, à l'heure où le mobile occupe une place centrale dans le quotidien des jeunes, il occupe également une place de choix dans la ligne éditoriale d'Air of melty, qui se fait un plaisir de vous présenter au quotidien les applications qui pourraient prochainement concurrencer Snapchat, Instagram ou encore Tinder dans le cœur des moins de 30 ans. À ce sujet, il y a peu, nous vous parlions de l'appli Shoelace, lancée par Google pour rivaliser avec Facebook et Tinder, ou encore de FaceApp, l'appli phénomène qui divise. Aujourd'hui, nous voulions vous reparler d'une application qui existe depuis déjà plusieurs années et qui gagne en puissance un peu plus chaque mois. L'été dernier, nous avions interviewé Mike Lu, CEO de Triller, qui nous avait expliqué que "la vidéo n'est pas seulement une forme de contenu mais également un moyen de communication". Un an plus tard, où en est l'application ?

Triller, l'appli qui veut (plus que jamais) concurrencer TikTok

Lancée en novembre 2017, l'application compte actuellement 50 millions d'utilisateurs, dont une grande majorité en France, actuel deuxième marché de Triller avec des pics à 500 000 utilisateurs par jour dans l’Hexagone. Souvent comparé à TikTok puisqu'il s'agit sur les deux applications d'offrir la possibilité aux jeunes de filmer leurs chorégraphies sur fond musical et de les partager, le service entend se distinguer de son rival chinois de deux façons : d'une part, Triller est le seul service à avoir signé des accords avec "l’ensemble des majors de l’industrie musicale", comme Universal, Warner, Sony ou encore Spotify, qui lui offrent la possibilité d’héberger deux millions de titres. Or, dans l’appli concurrente, "vous trouverez davantage de remix, de cover. Nous, nous avons les titres originaux", a expliqué Claude Crevelle, fondateur de Triller, au site CB News. Par ailleurs, Triller cible les 16-27 ans, "les majeurs, contrairement à TikTok qui a un public beaucoup plus jeune. C’est mieux pour les annonceurs", déclare Claude Crevelle. À terme, Triller veut tripler le nombre de ses utilisateurs actifs par mois pour atteindre les 50 millions. La concurrence fait rage !

Inscrivez-vous à la newsletter !
Encore plus de contenus
Marketing

Quel budget pour les Millennials lors du Black Friday 2019 ?

Comme chaque année, le mois de novembre est marqué par la tenue du Black Friday, un jour de soldes exceptionnelles organisé fin novembre. Quel sera le budget des 18-35 ans pour cette journée de shopping ? Réponse grâce à l'"Étude OpinionWay-iloveretail.fr : les Français et le Black Friday".

Quel budget pour les Millennials lors du Black Friday 2019 ?
Triller, l'appli qui veut (plus que jamais) concurrencer TikTok
Pixel de tracking